Le regard du Chevalier Noir, ainsi que sa voix, résonnaient dans l'âme et le coeur du jeune homme..
Lui infligeant une peur incomparable, comme si à travers les yeux du Guerrier il avait pu voir toutes les batailles qu'il avait mené. (Lyuno)
Menu
    
  News
  Archives
  Mentions Légales
    
  Configurateur RA
  Rangs de Royaume
  News Daoc
    
  News Wow

Screens
Boss d'invasion
(3)   (3)

dernier up :
Double account ? naaaan !
(8)   (1)



Deux ans ! - Par nydaunvan - 22/01/2004 @ 09:09

Dark Age of Camelot : 2 ans déjà !!
Bonjour à toutes et à tous,

Et oui, deux ans, cela fait deux ans, jour pour jour, que l'exploitation de Dark Age of Camelot a commencé en Europe. Il était près de 20h, les techniciens avaient ce regard halluciné des jours un peu… tendus dirons-nous…, et les plus pieux d'entre nous achevaient à peine leurs prières à la gloire du grand dieu Informatique, qu'une horde de joueurs avides s'engouffrait en hâte sur des serveurs à peine ouverts.

Ce 21 janvier 2002 marquait le début de la grande aventure !
Dark Age of Camelot


Il s'en est passé bien des choses en deux ans sur les serveurs européens, de l'eau a coulé sous les ponts comme l'on dit généralement. Et quelle eau, des fleuves en crue, oui plutôt, si l'on en croit la liste des changements majeurs que le jeu a connu depuis la version 1.36, celle qui était alors proposée sur les serveurs.

Voyez plutôt. En 1.45, les défenseurs des royaumes découvraient les zones épiques jalousement gardées par les plus implacables des prédateurs, les terribles dragons. Après de chaudes, acharnées et malheureusement souvent fumantes tentatives, il faut bien le dire, les héros préféraient finalement s'en aller explorer les Abysses dans le but au demeurant fort louable de débusquer l'infâme Légion de son repaire avec la version 1.49.

Bien équipés, les quêtes épiques niveau 40-50 étant finalement accessibles, bien entraînés, leurs maîtres ayant consenti à leur apprendre une Compétence de Royaume ou deux, il était temps pour eux de se tourner vers de nouveaux défis. Heureuse coïncidence, c'était justement le moment que choisissaient Morgane, Balor, Drakorans, Morvalts et Fomoriens pour passer à l'assaut. Acculés, Avaloniens, Valkyns et Sylvains appelaient à l'aide, les royaumes répondaient, c'était l'heure de la découverte de Shrouded Isles et nous étions alors en 1.57.

Une fois le danger provisoirement écarté, les sages du royaume se replongeaient dans leurs études et leurs chers travaux. Après de longues heures d'expérimentations, aux issues hélas trop souvent fatales, ils parvenaient enfin à la maîtrise de ce que le commun des mortels nommerait plus tard l'Enchantement des Arcanes et l'Alchimie.

C'était le début d'une ère de prospérité sans précédent dans les royaumes, et les braves, astucieusement encouragés par une politique de prix attractive et opportuniste des autorités, se décidaient enfin à investir leurs deniers dans quelque lopin de terre pour y bâtir la demeure de leurs rêves. C'était Fondations et la 1.63.

Et maintenant ? Les héros des trois royaumes peuvent enfin goûter à ce repos bien mérité, si longtemps différé. A moins bien sûr que les rumeurs évoquant ces îles lointaines, ces secrets oubliés et ces artefacts enfouis ne les poussent finalement à quitter leurs confortables logis, n'est ce pas ? Ah là, j'anticipe, c'est vrai. Après tout, cela, c'est une autre histoire, et elle ne débutera pas avant la fin du mois prochain …

D'impressionnantes modifications vraiment. Ceci dit, des changements, il n'y en n'a pas eu non plus que dans le jeu. Ces deux ans, c'est aussi un nombre de joueurs en progression constante jusqu'à ce jour, 250 000 boites vendues, et l'ouverture consécutive de 5 serveurs supplémentaires, dont le plus sanglant et plus impitoyable d'entre eux, Camlann. C'est aussi un record de fréquentation tout proche des 30 000 joueurs simultanés.

Tout cela a naturellement été suivi d'un accroissement constant des équipes GOA travaillant sur le projet. Elles ont quasiment triplé de taille aujourd'hui pour suivre vos demandes, pour gérer bugs et problèmes de communauté, pour rédiger plus de 600 faqs, publier 120 textes roleplay, un manuel en ligne, et trois sites dédiés aux extensions, gérer de multiples animations et une campagne, le tout en 3 langues. D'accord, d'accord, cette dernière s'est finalement révélée un peu plus longue que prévue. J

Nos équipes de traduction ne sont pas en reste. A l'heure actuelle, la traduction de Dark Age of Camelot en chiffres, c'est plus de 1 000 000 de mots traduits (en ne comptant que les dialogues), trois ordinateurs épuisés, quatre claviers fracassés, et surtout 327 litres de mauvais café noir ingurgités. La traduction bien sûr, a sa part d'anecdotes étonnantes, ceux qui ont connu la terrible invasion des « coiffuches » où l'époque plus héroïque encore où l'on coupait des « orteils de varans » sur un « grand saure aquatique » avant de les remettre à un personnage qui vous demandait depuis le début des « doigts de lézards vaseux » pourraient en témoigner à juste titre.

Mais la traduction, ce fut aussi un souci d'adaptation constant afin de rester en harmonie avec le background du jeu. Le développement du langage kobold ou les grognements des personnages Valkyns en sont le parfait exemple.

Et puis il y a eu des moments difficiles, il nous faut bien le reconnaître. Nous avons connu des changements de versions plus délicats que d'autres, le jeu a connu un certain nombre de bugs, aux conséquences parfois délicates - nous travaillons d'ailleurs toujours à résoudre ceux qui n'auraient pas encore été éradiqués - la campagne d'animation a indéniablement pris trop de temps pour être jouée et les Chroniques de Camelot ont longtemps souffert de défaillances… chroniques… justement.

Nous ne nous voilons pas la face. Si nous avons parfois été confronté à des situations totalement inattendues, nous avons aussi commis notre part d'erreurs, et nous souhaitons l'assumer pleinement. Nous sommes absolument conscients qu'être la première entreprise européenne à exploiter un jeu MMORPG d'envergure entièrement localisé n'est assurément pas une excuse en soi, et nous espérons bien entendu améliorer toujours plus à l'avenir la qualité de notre service.

Car, oui, ces deux ans nous ont énormément appris. Vraiment. La refonte de l'animation, suite aux enseignements tirés de l'année écoulée, et dont vous devriez voir les effets dans quelques temps avec notamment l'introduction des mariages n'en est qu'un exemple. Le souci de renforcer notre collaboration avec Mythic, l'équipe de développement américaine du jeu - deux de nos collaborateurs se trouvant en ce moment même aux Etats-Unis - n'en n'est qu'un autre.

Place donc à présent à une troisième année d'exploitation, une année qui s'annonce déjà riche en rebondissements et nouveautés, l'extension Trials of Atlantis n'en constituant que le hors-d'œuvre.

Mais avant, il nous faut tout d'abord vous adresser un grand, un immense merci. Merci aux équipes de bénévoles qui nous accompagnent depuis deux ans. Merci à vous tous enfin, que vous nous suiviez depuis le début ou que vous ayez pris le bateau en route. Merci d'avoir vécu ces 27 versions du jeu avec nous depuis ce lointain 21 janvier 2002, merci de votre soutien, de vos encouragements et de vos critiques aussi lorsque nous avons connu des heures plus délicates. C'est en pensant à vous que nous cherchons, jour après jour, à améliorer la qualité du service que nous vous proposons.

Merci, bon jeu à tous, et sachez que notre vœux le plus cher est que cette troisième année soit pour vous comme pour nous encore plus réussie, encore plus enthousiasmante que la précédente !

L'Equipe Dark Age of Camelot Europe.

PS : un dernier grand, grand merci à Morgane sans la méchanceté de laquelle, rien de tout cela n'aurait été possible. Merci encore Morgane, continue comme cela, tu tiens le bon bout !

camelot-europe.goa.com
 
2 commentaires sur la News
Desolez, Cette zone est Reservez aux membres

Enregistrez vous
Login
Login :
Pass :
Enregistré
S'enregistrer
Perdu votre Pass ?

Les Jeux de la Guilde















V3 - © 2003/2018 www.bkdaoc.com - Tous droits réservés
Designed by Nydaunvan - Webmaster : Nydaunvan
6threads_connected