Le regard du Chevalier Noir, ainsi que sa voix, résonnaient dans l'âme et le coeur du jeune homme..
Lui infligeant une peur incomparable, comme si à travers les yeux du Guerrier il avait pu voir toutes les batailles qu'il avait mené. (Lyuno)
Menu
    
  News
  Archives
  Mentions Légales
    
  Configurateur RA
  Rangs de Royaume
  News Daoc
    
  News Wow

Screens
Beta Final BK
(1)   (1)

dernier up :
Double account ? naaaan !
(8)   (1)



La Gazette de Camelot - Par nydaunvan - 02/07/2005 @ 08:00

Ce point information sera bien entendu l'occasion de nous pencher sur le lancement de la version 1.75 qui aura lieu dans moins d'une semaine. Vous trouverez un petit rappel sur l'usage de RightNow, mais aussi une information très importante pour la gestion de votre compte, à la suite de changements opérés par certaines banques pour les paiements par cartes bleues. Enfin, le point background évoquera une Compétence de Royaume d'Hibernia et l'astuce de la semaine vous donnera quelques trucs pour bien vous lancer dans les Secrets des Anciens.
Dark Age of Camelot




Version 1.75
Les tests s'achevent et la mise en ligne de la version 1.75 est toujours prévue pour le jeudi 7 juillet. Comme de coutume lors d'un changement de version, les serveurs seront fermés le matin vers 9h30 et seront de nouveau accessibles dans le courant de l'après-midi.

D'ici là, nous vous invitons à télécharger le pack additionnel de la version 1.75. Dans la version américaine, un pack graphique destiné à embellir de nombreuses villes (à commencer par celles de départ) et l'entrée des capitales a été proposé peu après la sortie de cette version, ainsi qu'un tutorial destiné aux nouveau joueurs et aux nouveaux personnages. Afin de rendre plus pratique l'installation de ces contenus supplémentaires, nous les avons regroupés en un seul fichier. Vous pouvez donc télécharger celui-ci dès maintenant en cliquant sur ce lien . Attention, vous ne devrez installer ce pack que si vous jouez avec le moteur Catacombs.

Outre le tutorial et le pack graphique, un certain nombre d'aspects du jeu ont été repensés afin de faciliter la prise en main du jeu par les débutants. Ainsi, il n'y aura désormais plus qu'une ville de départ par royaume, soit Cotswold (Albion), Mularn (Midgard) ou Mag Mell (Hibernia). Il ne sera plus possible de choisir les capitales de Shrouded Isles comme emplacement de départ (les personnages de bas niveau déjà créés dans Shrouded Isles pourront donc utiliser un portail pour se rendre dans l'une de ces 3 villes). Les nouveaux personnages trouveront ainsi plus facilement des compagnons pour constituer des groupes puisqu'il n'existera plus qu'une guilde de débutants par royaume, et les Gestionnaires de Communauté en seront membres. De nombreuses quêtes pour personnages de bas niveau ont donc été revues et des nouvelles sont également apparues.

Au niveau des déplacements, les portails menant vers Shrouded Isles ont été déplacés entre les capitales et les villes de départ. Mais il sera toujours possible d'être téléporté depuis les emplacements des anciens portails vers Shrouded Isles et inversement, en allant voir des PNJ et en leur prenant un parchemin.

Autre changement notable qui pourra affecter certains personnages : l'accès aux abysses ne sera plus conditionné par le nombre de forts possédés par chaque royaume, mais par le nombre de tours (ce qui permettra aux petits groupes d'influer sur cet aspect du jeu). La fenêtre des bonus militaires indiquera désormais le nombre de tours contrôlées par votre royaume et le nombre de tours du royaume contrôlant les Abysses.

Autre ajout qui intéressera les joueurs des royaumes très peuplés, l'apparition de 3 nouvelles zones résidentielles.

N'oubliez pas de consulter les notes de version qui vous permettront de découvrir en détail les nombreuses modifications et nouveautés, dans la rubrique « Version en test ».

Enfin, si vous utilisez une interface personnalisée, pensez à la mettre à jour comme à chaque changement de version afin d'y intégrer toutes les nouveautés.

Note : Comme annoncé à l'issue du sondage sur les jonctions de serveurs, les jonctions d'Orcanie et de Carnac [Prydwen et Excalibur] n'auront pas lieu au moment même du changement de version. Les tests débuteront durant la deuxième semaine de juillet et il vous faudra attendre quelques semaines pour bénéficier d'une mise en commun des zones frontières et des capitales de ces serveurs.

Retrouvez-nous à la Coupe du Monde des Jeux Vidéo
Même si aucun MMORPG ne fait l'objet de compétition, GOA sera présent du 6 au 10 juillet au Carrousel du Louvre à Paris, à l'occasion de la finale de la Coupe du Monde des Jeux (ou sports) Vidéo (Electronic Sports World Cup http://www.lacoupedumonde.org/2005/ ). C'est dans la partie salon grand public que nous aurons le plaisir de vous retrouver si vous voulez rencontrer certains Gestionnaires de Communauté, et les visiteurs pourront découvrir Dark Age of Camelot et Toontown pour l'occasion.
Des écrans géants diffuseront bien entendu les compétitions sur des jeux classiques comme Counterstrike, Warcraft III, Pro Evolution Soccer IV, où 700 joueurs de 52 pays s'affronteront sur scène.
L'événement ouvre ses portes le matin à 10 heures et ferme à 20 heures, et le meilleur moyen d'accès est le métro (Palais Royal), l'entrée étant située au 99 rue de Rivoli. Le prix de la journée est de 5 euros, un pass 5 jours étant disponible sur internet au prix de 15 euros.

Abonnement et reconduction automatique
A compter du 1er juillet 2005, les banques françaises rendent obligatoire le renseignement du CVC pour les paiements par Carte Bancaire. Le CVC correspond aux 3 derniers numéros présents au dos de votre carte de crédit.
Il est donc possible que les personnes en reconduction automatique, et dont l'abonnement actuel prend fin entre le 1/07/2005 et le 12/07/2005, voient leur renouvellement refusé.
Si votre reconduction automatique est refusée, il vous suffit d'annuler l'option de renouvellement et de repasser par la formule de paiement manuel. Vous pourrez ainsi entrer votre CVC et repasser en reconduction automatique pour la suite de votre abonnement.

Rappel sur l'usage de RightNow
Afin d'obtenir les meilleures réponses dans les meilleurs délais, prenez soin de bien suivre les procédures lorsque vous soumettez une demande au support technique. Précisez bien entendu le nom de votre personnage et le serveur sur lequel vous jouez, ainsi que le jour et l'heure où votre problème est survenu, si cela est applicable. Et si vous nous contactez pour des problèmes de jeu, choisissez les bonnes rubriques dans le formulaire, car si vous en prenez une au hasard, votre question risque d'arriver chez une équipe qui ne gère que les problèmes techniques et non ceux du jeu. Si aucune option ne vous convient, choisissez la catégorie « Vie de votre serveur » et indiquez le nom du serveur.
En vous souvenant de ces conseils de base, vous nous permettrez de solutionner beaucoup plus rapidement vos problèmes !

Point Background Hibernia : Mur de lames

Malgré la fournaise de cet été particulièrement ensoleillé, il faisait frais sous le petit auvent. Annaïg était fatiguée, son âge avancé rendait les matinées estivales épuisantes et elle se serait volontiers assoupie. Pourtant, elle se forçait à garder les yeux ouverts et observait, avec fierté, son petit-fils. Le jeune garçon se tenait face à plusieurs des enfants du village, torse et pieds nus, la peau luisante sous l'astre brûlant, campé telle une statue de bronze dans un jardin divin. Tenant fermement deux courts bâtons, il semblait jauger ses adversaires du moment, d'un regard dur et fier pour un si jeune enfant.

« Rend moi la poupée de Renea, Fergal, ou je te casse la tête ! »
Les enfants ricanèrent à l'unisson, et le plus grand d'entre eux, le dénommé Fergal, toisa du regard Padraig.

- Il est amoureux ! Il est amoureux !
- C'est pas vrai ! Rend moi cette poupée ! A moins que tu n'en aies besoin pour t'empêcher de pisser au lit ? !

Le grand dadais écarquilla les yeux sur cette dernière remarque. Sur un rictus de rage, il chargea, suivi de près par ses sbires, le jeune garçon fermement campé sur ses positions.
Padraig amortit la charge de Fergal de l'épaule, pivotant sur son pied d'appui, il glissa sur le flanc de l'adolescent non sans lui assener un double coup de bâton derrière les oreilles. Mais déjà deux autres paires de mains tentaient de le saisir. Se laissant choir sur les genoux, les doigts de ses adversaires n'agrippèrent que le vent, et leurs genoux, eux rencontrèrent le bois des armes. Il n'eut pourtant pas le temps de se relever, saisi par Fergal déjà sur pieds, il encaissa l'assaut d'un petit rouquin du village voisin, prélude à une pluie de coups qu'il ne pourrait esquiver.
C'est couvert d'ecchymoses et d'égratignures que Padraig rentra chez sa grand-mère. A la main, une poupée, qu'il avait su reconquérir malgré sa défaite. Son regard n'exprimait aucune joie, aucune peine, mais une intense concentration.

Padraig resserra sa tunique. Une dizaine d'années s'étaient écoulées depuis qu'il avait quitté son village et une anxiété grandissante lui perforait les entrailles… Qu'allait il retrouver ici... Les deux lames courbées qu'il portait aux flancs et sa lourde veste de cuir trahissaient une vie d'abnégation, d'endurance et de courage, la vie des finelames d'Hibernia depuis que la guerre avait éclaté.
Il s'approcha de la grande masure au centre du village. Protégée par de lourdes portes en chêne, la grande demeure recueillait de grandes tablées de villageois lors d'occasions particulières… Sur une grande inspiration il poussa l'un des battants. Le silence, tout les regards convergèrent vers lui…
« Padraig ! » hurla en un cri de joie un solide gaillard.
Et ce fut la liesse. Tous se levèrent et vinrent le serrer dans leur bras. Fergal, toujours aussi imposant, fut le premier à l'étreindre si fort qu'il faillit l'étouffer. Ses cousins étaient là, ses voisins, le rouquin, tous ses amis d'enfance… et Renea. Drapée dans une robe clair comme une lune d'été, elle était resplendissante. Elle fut la dernière à s'approcher, la première à ne rien dire, lui saisir la main et l'emmener.
Ils ressortirent de l'édifice et se dirigèrent silencieusement, main dans la main, vers les champs de blés aux portes du village. Aucun mot ne fut prononcé et pourtant Padraig devinait milles promesses dans le doux regard de son éternelle aimée. Du coin de l'œil, Padraig devina la présence du guetteur. Lui même habitué aux tours de garde, il se racla la gorge pour signaler leur présence.


Le guetteur se tourna alors vers eux, le regard effrayé.
« - ALBION ! ! Cria-t-il avant de s'effondrer, transpercé de toutes parts par une nuée de flêches.
Prenant Renea par la main, Padraig se rua dans le village, déjà il entendait derrière lui le cliquetis caractéristique des lourdes armures albionnaises, déjà il imaginait sa douce criblée de traits mortels ou pire encore, capturée vivante par de vils mercenaires. Il n'avait suffit que d'un instant pour transformer une nuit paisible en un chaos de flammes et d'acier. Des enfants pleuraient, des femmes hurlaient et la troupe albionnaise s'infiltrait de toutes parts dans le village.
Devant la porte de la masure centrale, Padraig se rendit immédiatement compte qu'un boulet de trébuchet avait endommagé la seconde sortie. D'un rapide coup d'œil il constata que les hommes n'étaient plus à l'intérieur, il fit volte-face mais trop tard, cinq hommes en armure se ruaient déjà sur lui. Poussant Renea à l'intérieur de l'édifice, il se campa sur ses positions, dégaina ses deux lames courbes et jaugea ses adversaires d'un regard qui ne l'avait quitté depuis l'enfance. Esquivant, parant, portant coups d'estoc et de taille, Padraig fit démonstration aux cinq albionnais des danses mortelles d'Hibernia. A peine son dernier adversaire, vaincu, touchant terre, d'autres plus nombreux vinrent le remplacer. Une rangée de hallebardes se leva dans sa direction et sur un cri, sa mort s'approcha inexorablement.
Le temps, un instant, suspendit sa course effrénée.
Derrière lui, il percevait Renea, ainsi que d'autres femmes et enfants…
Devant lui, des envahisseurs, toujours plus vils, toujours plus nombreux…
Quelque part, un regard bienveillant, celui de sa grand-mère, fatiguée des journées trop longues des étés hiberniens…

Fergal et les villageois s'étaient équipés de lances, fourches et tuniques. Au pas de course, ils filaient vers le centre du village sauver leurs familles du piège qui ne tarderait pas à se refermer sur eux. Ils aperçurent les albionnais charger. Et charger encore ! Ils les virent abattre leur haches et leurs épées sur ce qui lui sembla être un véritable mur … Un mur de lames.
Les villageois chargèrent alors les envahisseurs.

Et Padraig dansait… devant sa grand-mère, devant ses ancêtres…

L'astuce de la semaine
Débuter les défis de l'Atlantide
Les épreuves de l'Atlantide peuvent effrayer certains joueurs qui pensent qu'elle sont très difficiles, mais ce n'est heureusement pas le cas pour toutes. Il n'est nullement nécessaire de constituer un groupe important pour les toutes premières, aussi serait-il dommage que chacun n'essaye pas d'en faire quelques unes.
Il n'est pas non plus nécessaire d'être au niveau 50, puisqu'un personnage de niveau 40 peut se lancer dans la première épreuve.

Mais au moment de se lancer dans l'aventure, il faut bien faire attention au mode opératoire.
Pour commencer, il faut aller parler à l'Arbitre situé dans le hall des héros de l'île d'arrivée. Ceci est absolument nécessaire, même si vous savez déjà ce qu'il va vous indiquer car vous avez déjà fait les épreuves avec un autre personnage, sinon vos épreuves ne seront pas validées.

Ensuite, lorsque vous partez en quête des Artefacts, vous obtiendrez des parchemins. Vous pouvez lire leur contenu grâce à la commande /interact. Ils vous permettront de découvrir l'histoire de l'Artefact que vous recherchez, mais ils vous donnent également des indices sur les créatures qui les protègent et les moyens de passer l'épreuve... A étudier avec attention !
Enfin, les 3 parchemins doivent être assemblés au préalable, avant même que l'artefact ne soit tendu à l'érudit en charge de son étude. Pour cela, il faut placer l'un des trois parchemins sur la barre de raccourcis et taper la fonction utiliser (touche « e » par défaut ) avant de cliquer sur le parchemin. Il est alors possible de donner le livre résultant de cette manipulation à l'érudit et d'avoir son artefact activé. Mais attention, si jamais vous possédez certains des 3 parchemins en plusieurs exemplaires , ils vont être détruits lors de l'assemblage. Il est donc plus prudent de placer au préalable dans votre coffre les parchemins non-nécessaires à l'assemblage, ce qui vous permettra de les conserver pour les donner ou les revendre plus tard…

N'oubliez pas de télécharger le pack additionnel avant le passage en version 1.75, afin d'alléger la charge des serveurs et ainsi de gagner du temps le jour J, et visitez une dernière fois les villes avant d'installer les nouveau graphismes pour mieux mesurer l'importance de l'évolution.
A noter enfin, pour ceux qui n'auraient pas pris connaissance de la promotion « Licence en ligne Trials of Atlantis + Catacombs au prix de 29,95 euros », que cette offre bénéficie d'une prolongation de 3 jours et qu'il reste jusqu'à lundi matin pour en profiter !
Bon jeu et à la semaine prochaine !

daoc.goa.com/fr/
 
Aucun commentaire sur la news
Desolez, Cette zone est Reservez aux membres

Enregistrez vous
Login
Login :
Pass :
Enregistré
S'enregistrer
Perdu votre Pass ?

Les Jeux de la Guilde















V3 - © 2003/2018 www.bkdaoc.com - Tous droits réservés
Designed by Nydaunvan - Webmaster : Nydaunvan
4threads_connected