Le regard du Chevalier Noir, ainsi que sa voix, résonnaient dans l'âme et le coeur du jeune homme..
Lui infligeant une peur incomparable, comme si à travers les yeux du Guerrier il avait pu voir toutes les batailles qu'il avait mené. (Lyuno)
Menu

Screens
BK vs Mordred
(4)   (2)

dernier up :
Xanxicar en guilde
(1)   (1)



Lettre d'infos numéro 34 - Par nydaunvan - 21/08/2008 @ 11:30

Bientot la beta ouverte !
En cette fin de mois d'aout, retrouvé ici un résumé de la lettre d'informations numéro 34 de Warhammer Online ! Au menu : Vidéos, Beta ouverte, cartes de jeu prépayées et détails du programme de précammande.
Warhammer Online



Cinématique War :

GOA et Mythic débutent la Games Convention de Leipzig 2008 avec une exclusivité tonitruante : la deuxième cinématique de Warhammer Online: Age of Reckoning. Développée par Venice (Blur Studio en Californie), cette nouvelle vidéo de présentation nous plonge au coeur du RvR en mettant en scène les forces de l’Ordre tentant d’empêcher les hordes de la Destruction de prendre Altdorf. Admirez !

Dates de la beta ouverte et conditions de participation :

Cette semaine nous avons annoncé que l'open beta pour Warhammer Online : Age of Reckoning commencera le dimanche 7 septembre 2008. Ce qui veut dire que des centaines de milliers de fans vont pouvoir parcourir le monde fantastique de WAR et connaître le frisson du RvR (Realm vs. Realm TM) avant que le jeu ne soit officiellement lancé le 18 septembre 2008.

La Beta ouverte débutera le dimanche 7 septembre 2008

Cette phase beta donnera accès aux 20 carrières et vous pourrez évoluer jusqu'au niveau 20. Vous serez libres de vous aventurer et de vous battre sur les territoires de palier 1 et 2 de chaque armée. Nous vous rappelons néanmoins que tous les personnages créés lors de la Beta ouverte seront à terme effacés et qu'ils ne pourront donc pas être transférés sur les serveurs live.

Pour accéder à la Beta ouverte, vous avez deux possibilités :

1. Précommander l'Édition Collector du jeu pour recevoir un code de participation. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de l'Edition Collector..

2. Visiter EA Store dès la première semaine de septembre et inscrivez-vous pour gagner une des places limitées. Attention, les premiers arrivés seront les premiers servis.

Remarque : Si vous participiez déjà à la Beta fermée, vous aurez d'office accès à la Beta ouverte.

Cartes de jeu prépayées :

Vous pouvez maintenant vous joindre à des centaines de milliers de redoutables héros sur les champs de bataille de Warhammer® Online: Age of Reckoning™ pendant une période de 60 jours de combats RvR acharnés, sans utiliser votre carte de crédit.

Les cartes de jeu prépayées de 60 jours seront disponibles auprès des revendeurs participants.

Nouvelle vidéo du jeu : Combattez pour les forces de l'ordre !

Nous dévoilons ce mois-ci la première des deux vidéos du jeu WAR. Dans la première, nous sommes embarqués dans la guerre entre royaumes avec un prêtre-guerrier menant les forces de l’Ordre aux portes d’une imposante forteresse du Chaos. Pour savoir ce qui se passe dans la deuxième, rendez-vous le mois prochain !

Vous devez avoir Flash 8 pour lire la vidéo.

Détails du programme de précommande War :

vous préparer à une guerre imminente en précommandant l'édition standard de Warhammer® Online: Age of Reckoning™. Vous en tirerez d'énormes avantages : vous pourrez vous équiper d'objets spéciaux et vous lancer dans des combats RvR avant même que les nouvelles recrues ne foulent ces terres ravagées. Procurez-vous votre boîte de précommande en magasin ou commandez votre exemplaire en ligne !

Note sur la précommande de l'Édition Collector : les exemplaires de l'Édition Collector ont presque tous été précommandés. Étant donné le niveau de la demande, le stock a naturellement diminué assez rapidement. Mais ne désespérez pas, vous pouvez toujours mettre la main sur l'une des dernières boîtes de l'Édition Collector pour profiter d'objets bonus sensationnels ainsi que de l'accès anticipé au jeu.

Les informations ci-dessus à propos de l'Édition Collector sont valables pour l'Europe exclusivement. L'offre de précommande peut varier selon le revendeur. Pour plus d'informations, renseignez-vous auprès de votre commerçant habituel.

Visitez www.war-europe.com/collectorsedition pour plus d'informations sur le programme de précommande de l'Édition Collector Warhammer® Online: Age of Reckoning™.

La précommande de l'Édition standard de WAR inclut :

Un accès anticipé au jeu
Débutez vos aventures dans l'Âge du jugement avant l'arrivée des nouvelles recrues ! En acquérant le jeu via le programme de précommande, vous aurez accès aux serveurs live avant la sortie officielle de WAR, et ce pour mieux préparer votre royaume à marcher vers la victoire.

Des objets bonus en jeu
Votre personnage pourra monter au front avec un équipement qui lui donnera un avantage certain sur ses ennemis :

LE CAMP PORTATIF DE RITTENBACH
Reposez-vous et soignez vos blessures entre deux combats.

L'ANNEAU DE CHAMPION EN SAPHIR
Améliorez vos caractéristiques et lancez le "Toucher du froid" pour augmenter vos chances d'infliger des dégâts élémentaires supplémentaires à chaque coup porté (uniquement en PvE).

Au coeur des donjons :

Formez un groupe avec vos amis pour découvrir si les extravagantes rumeurs faisant état de rats monstrueux hantant les égouts d’Altdorf sont des contes à dormir debout ou si elles ont un fondement. Combattez aux côtés des plus braves guerriers de votre royaume pour repousser le mal incarné à l’Escalier du Bastion, ou mettez vos compétences en commun pour porter secours à la Reine Éternelle de la Vallée perdue. Ce ne sont là que quelques-uns des donjons de Warhammer accessibles aux joueurs de niveaux intermédiaires à élevés.

On dénombre trois types de donjons : instanciés en royaume, instanciés en groupe et instanciés en bande. Survivez aux défis et aux puissants boss que vous trouverez dans ces donjons pour obtenir des armes, des armures et des pièces d’équipement extrêmement précieuses.

La Vallée perdue

Autoproclamez-vous Maître sorcier flamboyant, présentez-vous comme l’élu de tous les élus de Tzeentch, criez haut et fort que vous êtes l’archimage parfait, la vallée perdue vous attend. Prenez les armes et combattez aux côtés de cinq de vos plus puissants alliés dans cette instance à six joueurs. Le défi qui vous y attend est unique. Vos aptitudes à manier l’épée, l’arc ou la magie seront confrontées à leurs limites face à des créatures et démons aussi dangereux que singuliers. Seuls les guerriers les plus habiles et les plus qualifiés à travailler en équipe pourront progresser dans ce val malgré les nombreuses menaces qui le rongent. Ils sauront peut-être ainsi résoudre les mystères de cette île majestueuse. Ces quelques braves héros connaîtront alors le destin de la reine éternelle et gagneront les récompenses les plus convoitées.

Ô ma reine, je ne vous ai pas fait honneur.

Il paraît peut-être étrange que je couche ces mots présentement, mais j’ai toujours été scribe, et je le serai toujours. Bien que j’aie déjà porté bouclier et lance, arc et épée tout comme les autres vierges d’Alarielle, je n’arrive pas à oublier mes modestes débuts. Toute grande tragédie commence dans le chagrin, et la mienne ne déroge pas à la règle. C’est dans l’ombre, au nom de mon peuple, que l’encre de ma plume s’est dilué dans mes larmes plus d’une fois.

Ce n’est pas sur moi que j’entreprends d’écrire, je ne suis qu’un figurant dans cette mise en scène grandiloquente. J’écris sur ma Reine, et sur mes sœurs, que j’ai perdues ici dans la vallée de Gaen. Appelez-la donc la vallée perdue, si tel est votre souhait, car elle est à jamais perdue dans nos esprits. J’ai bien peur que la vallée de Gaen ne devienne bientôt synonyme de corruption et de mal incarné.

Dès notre arrivée, les signes ne présageaient rien de bon. La lumière se projetait d’une manière toute particulière, l’air était lourd et chargé d’un parfum que je ne peux qualifier que de sauvage. Les bêtes du bois habituellement complaisantes et accueillantes étaient introuvables. Les oiseaux ne chantaient plus et nous regardaient des cimes des arbres avec un air soupçonneux. Nous nous sentions comme des étrangers sur notre île, oubliés par nos amis. Oubliés, ou indésirables.

Alors que le cortège de la reine se dirigeait vers le palais, on m’envoya au désert Val-d’épine avec Nunriel afin de collecter la soie des Araignées de feu blanc. Les araignées s’étaient toujours montrées amicales envers notre communauté et nous récoltions leur soie depuis des générations. Enfin parvenues jusqu’à elles, les araignées ne nous saluèrent même pas. Leurs yeux respiraient la colère, et leurs pattes s’agitaient dans des mouvements agressifs et frénétiques.

Nunriel ne montrait aucun signe d’anxiété en s’approchant très doucement de la créature luisante qui sifflait comme si elle était possédée. L’araignée ne me laissa même pas le temps de crier pour l’avertir, elle se rua sur Nunriel, ses crochets à venin pointés sur sa gorge nue. La peur m’envahit, et je me mis à courir. Je ne nie pas ma couardise, j’aurais peut-être pu sauver Nunriel en tirant mon épée de son étui au lieu de fuir.

J’ai fuit aveuglément à travers les étendues sauvages, alors que j’entendais encore résonner les hurlements de Nunriel malgré le son de mon cœur battant la chamade et mon souffle lourd. Mes pensées étaient derrière moi lorsque je pénétrai dans une clairière infestée d’hommes-bêtes au galop. En son centre se trouvait une ancienne pierre gardienne souillée par le sang et la crasse. À coté se tenait un énorme Doombull couvert d’une pale fourrure.

Un cri d’horreur s’échappa de ma bouche. Jamais je n’aurais imaginé être le témoin d’un tel spectacle dans un si bel endroit. Les hommes-bêtes arrêtèrent leur danse sauvage. Leurs yeux rouges se tournant vers moi me permirent d’entrevoir la haine, la fureur, et le désir même qui les animaient. Je m’immobilisai devant eux, ma main sur le pommeau de mon épée. Le Doombull blanc grogna d’amusement, sentiment repris ensuite par l’ensemble de ses congénères.br>
Leur moquerie s’étouffa dans leurs gorges quand les araignées qui me chassaient s’amoncelèrent dans la clairière derrière moi. Les deux forces en présence s’arrêtèrent un instant pour se jauger avant de se lancer dans un combat frénétique. Les sifflements d’araignées se mélangeaient aux braiements des hommes-bêtes. Profitant de cette cohue inespérée, je repris la route vers ce que j’espérais être le palais d’Alarielle.

Mon sens de l’orientation, affecté par ma peur et mes remords, me joua un vilain tour. Je fus ainsi condamnée à errer pendant des heures, seule et désespérée. Comment cela avait-il pu arriver ? Des hommes-bêtes, dans la vallée de Gaen ? Les Araignées de feu blanc, maintenant hostiles ? Alarielle saurait quoi faire, si seulement je pouvais la retrouver et la mettre au fait de mes mésaventures. C’est alors que j’aperçus un arbre ancien, un arbre que j’avais vu à maintes reprises par le passé et qui signifiait que je venais d’arriver dans la forêt de saules noirs.

La forêt de saules noirs accueillit pendant longtemps la faune et la flore la plus belle notre royaume. C’était un refuge à proprement parler, les arbres jouant le rôle de gardiens des terres. Je pouvais compter sur ces esprits de la forêt pour me porter assistance. Il ne me restait plus qu’à les trouver. Le bruit de mes pas les avait sans doute déjà alerté de ma présence, et quelques instants seulement furent nécessaire pour que l’un de ces esprits bienveillants se manifeste.

Je pouvais entendre la progression de mon allié en devenir, et je vis enfin son corps boisé et ses membres feuillus émerger du sous-bois. Il fixa son regard sur moi, s’arrêtant un bref instant pour deviner mes intentions. Il se mit alors à charger, aussi soudainement qu’inexplicablement. Les craquements de ses branches effilées ne laissaient aucun doute sur son hostilité. À l’instar des araignées du désert de Val-d’épine, les esprits de la forêt de saules noirs étaient aussi animés par la haine.

Je regrette mes actions, car j’ai toujours juré de défendre l’ordre naturel, de défendre ces esprits qui résident dans les lieux boisés du royaume de ma Reine. La guerrière qui est en moi a laissé de côté sa peur et sa stupeur. J’ai sorti mon épée dans un mouvement souple et rapide. La Dryade fondit sur moi en un instant, mais mon épée me protégea. De la sève gluante s’écoula sur la terre recouverte de feuilles, et la créature de la forêt tomba à genoux, en se débattant.

« Pourquoi ? » ai-je demandé d’une voix emplie d’émotion.

La Dryade se roula sur le dos, mais ne répondit pas. À la place, elle me fusilla du regard. Je pouvais voir dans ses yeux une telle répugnance à mon égard que je fus forcée de reculer. La sève continuait à jaillir de sa blessure en flots épais. La colère visible dans les yeux de la Dryade s’estompa, et la blessure cessa de saigner. Je regardais sans pouvoir intervenir, mon arme prisonnière de ma main tremblante. Je sentais que j’avais trahi la terre, mais avais-je d’autres choix ?

Je laissai la Dryade derrière moi, tout en m’approchant du tronc d’arbre qui m’était si familier. L’écorce était fendue et arrachée, les entailles étaient récentes. Les broussailles autour des racines avaient été foulées, enfoncées dans la boue par des pieds lourds. En observant de plus près, il ne faisait aucun doute que ce qui avait piétiné ces herbes n’était pas un Esprit sylvain. Même si je m’efforçais à trouver une autre explication, je me rappelais avoir déjà vu de telles traces, après le passage d’un Ogre.

Ce fut à ce moment précis que je pris conscience ce que je devais faire. Après avoir retrouvé mon chemin, je ferais route vers le palais d’Alarielle. Je découvrirais en quel lieu et dans quelles conditions sont détenues mes sœurs. Avais-je vraiment le choix ? Quelles autres solutions s’offraient à moi ?

Voilà ce que j’en déduis et voilà comment je suis arrivée ici. La lune se dessine dans le ciel maintenant, marquant le passage du jour à la nuit. Les bruits de la forêt de saules noirs résonnent derrière moi et j’aperçois les lumières du palais qui brillent à travers le brouillard. Des hurlements me parviennent dans la nuit, ils me font sursauter d’effroi à chaque fois. Ces voix empreintes de douleur me sont familières, ce qui rend ces cris encore plus angoissants. Si je suis la seule vierge en liberté, alors je représente le dernier espoir pour mes sœurs.

C’est l’heure pour moi d’affronter mon destin dans les jardins du palais. Je laisse ce parchemin comme témoignage de tout ce que j’ai vu. Il est un avertissement pour mes successeurs. J’ai peur de découvrir ce qui est advenu de mes sœurs, et je tremble à l’idée que ma Reine Eternelle bien-aimée puisse être parmi les victimes. Que la puissante Isha me protège.

Raelle Deuil de feu, Vierge/Scribe pour Alarielle, la Reine Eternelle

Voila pour l'essentiel de la lettre, il y'a bien sur d'autres infos disponible que nous ne manquerons pas de vous communiquez sous peu !
 
Aucun commentaire sur la news
Desolez, Cette zone est Reservez aux membres

Enregistrez vous
Login
Login :
Pass :
Enregistré
S'enregistrer
Perdu votre Pass ?

Les Jeux de la Guilde















V3 - © 2003/2021 www.bkdaoc.com - Tous droits réservés
Designed by Nydaunvan - Webmaster : Nydaunvan
4threads_connected