Le regard du Chevalier Noir, ainsi que sa voix, résonnaient dans l'âme et le coeur du jeune homme..
Lui infligeant une peur incomparable, comme si à travers les yeux du Guerrier il avait pu voir toutes les batailles qu'il avait mené. (Lyuno)
Menu
    
  News
  Archives
  Mentions Légales
    
  Configurateur RA
  Rangs de Royaume
  News Daoc
    
  News Wow

Screens
Stade nain
(2)   (3)

dernier up :
Double account ? naaaan !
(8)   (1)



La Gazette de Camelot - Par nydaunvan - 06/09/2008 @ 09:32

Cette semaine, un peu de nouvelles de la jonction des serveurs allemands qui approche. Dans le cadre des dessous de DAoC, vous ferez connaissance d'un membre de l'équipe basée à Paris. Enfin, le point background vous parlera de Lyonesse et de l'un de ses peuples aujourd'hui disparu.
Dark Age of Camelot

Jonction des serveurs allemands
La jonction des serveurs allemands, souhaitée par la majorité des joueurs allemands, est planifiée pour la semaine prochaine. Nous vous confirmerons la date ultérieurement sur notre site officiel.

Les dessous de Dark Age of Camelot : rencontre avec un membre de l'équipe GOA
Nous vous avons déjà parlé des missions des équipes de Dark Age of Camelot et de notre organisation, il est temps de nous intéresser aux individus qui font vivre le jeu et qui sont, comme vous, des joueurs passionnés. Nous avons donc posé quelques questions à l'un des membres éminents de l'équipe de support allemande.
Au passage, nous saluons l'arrivée récente dans l'équipe allemande de Gromean, dont vous pourrez lire l'interview une prochaine fois !

Bonjour Wibrak, peux-tu te présenter pour les personnes ne te connaissent pas ?

Je m'appelle Wibrak, je suis Coordinateur sur les serveurs allemands de Dark Age of Camelot.

Depuis combien de temps travailles-tu au sein de GOA, sur le jeu Dark Age of Camelot ?

J'ai débuté en Mars 2005, cela fait donc à peu près 3 ans et demi.

Peux-tu nous dire quelque chose à propos de ta passion pour les jeux vidéos ? Par exemple, quand as-tu commencé à jouer, et quels étaient tes premiers jeux ?

J'ai commencé à l'age de 15 ou 16 ans, sur des jeux d'aventure tels que « Loom » ou « Manic Mansion » sur Commodore 64.

Comment as-tu découvert DAoC, et qu'est ce qui t' a attiré dans ce jeu ? L'univers, le système de jeu, autre chose ?

Un de mes amis avait obtenu des clefs d'accès au beta test fermé, ce qui nous a permis d'avoir un aperçu du jeu. Plus tard, j'ai commencé à travailler sur la traduction pour DAoC, ce qui m'en a rapproché, et m'a permis une immersion encore plus profonde.
Le mélange entre les histoires que je contribuais à mettre en jeu ainsi que la possibilité de pouvoir créer des objets « en jeu » a augmenté ma fascination pour Dark age of Camelot. Lors de ma première expérience en RvR, je me suis davantage intéréssé aux combats et j'ai acquis un nouvel objectif : accumuler de l'équipement de qualité, et optimiser ce dernier afin d'augmenter mes chances de succès lors des combat Royaume contre Royaume.

As-tu une classe préférée dans DaoC ?

Au début, c'était l'enchanteur, plus tard, je suis passé au druide sur Hibernia, au clerc sur Albion et au guérisseur sur Midgard.

Qu'est-ce que tu préfères dans DaoC et pour quelles raisons : le RvR, le PvE, l'artisanat et son commerce, les quêtes, l'aspect Roleplay, quelque chose d'autre ?

J'aime tout ; les gens qui jouent ensemble et se battent ensemble pour défendre leur royaume contre l'ennemi. Mais pas seulement les combats en RvR, j'aime aussi fabriquer des armes et des armures pour aider et soutenir les troupes ; j'aime aussi la cohésion de la communauté

Et ton travail au sein de GOA, correspond-il à ce que tu attendiais en arrivant ici ?

Au début, je n'avais aucune idée de ce que pouvait être le travail d'un gestionnaire de communauté. C'est comme choisir « la pilule rouge » et découvrir la face cachée en détail. Au final, c'est un travail intéressant et je suis heureux de la façon dont il s'est déroulé.

Vivre dans un pays étranger n'est jamais facile, aimes-tu vivre à Paris ?

Au début, c'était très difficile de vivre à Paris sans aucune connaissance du français. Mais, avec l'aide de mes collègues, j'ai acquis une base solide me permettant de survivre. J'aime vivre à Paris et j'essayerai de rester ici aussi longtemps que possible.

Merci Wibrak, rendez-vous en jeu !

Point background Albion : Le peuple oublié de Lyonesse


Il est une contrée si lointaine qu'une majorité d'Albionais la croient imaginaire. Dans les chaumières, on conte la légende de Lyonesse, le pays englouti par les flots, au-delà du duché perdu de Cornouailles. On dit que ce pays existait encore il n'y a pas si longtemps, les Romains y avaient édifié des forts, des villas, des fermes et des temples. Après leur départ, le pays s'enfonça sous la mer et tous ceux qui y vivaient encore furent emportés et se noyèrent. La légende dit qu'il n'y eut qu'un seul survivant, dont le cheval blanc avait pu courir plus vite que les flots et gravir les falaises de Cornouailles juste à temps. Une lignée de chevaliers arborant un blason au cheval blanc sur fond de sable et d'azur prétend d'ailleurs descendre de ce chevalier breton.

Pourtant, l'histoire de Lyonesse ne se résume pas à cette légende. Après le départ des Romains, les danaoins, une peuplade humanoïde primitive qu'ils avaient asservie, prit possession des maisons, des champs, des bateaux. Grâce à un don particulier pour l'agriculture, ils prospérèrent dans tout le nord-ouest de la région. Ils furent rejoints par des Albionais de toutes sortes qui récupérèrent bâtiments, terres ou antiquités, et les autorités ne manquèrent pas d'y détacher quelques troupes. La cohabitation fut relativement pacifique mais ne dura guère. Un raz-de-marée vint submerger les terres, noyant ses habitants, faisant disparaître à jamais la race des danaoins. La mer ne redescendit pas à son niveau antérieur et les terres furent déclarées perdues. Le pays de Lyonesse était devenu un chapelet de terres marécageuses et d'étendues d'eaux saumâtres.



Depuis la tragique année 486, qui vit la mort d'Uther Pendragon et la disparition du duché de Cornouailles, plus aucun voyageur ne se rend à l'extrême sud-ouest du royaume d'Albion.
Seuls des aventuriers, en quête d'objets magiques et d'ingrédients pour les alchimistes, viennent fouler le sol humide de Lyonesse. Car les érudits connaissent encore certains secrets qui sont cachés dans les ruines. Mais le pays n'est plus désert, les courageux qui s'y rendent seront confrontés aux anciens danaoins et autres disparus Albionais que Morgane a rappelés de la mort pour hanter ces terres, ainsi qu'aux étranges créatures qui ont profité du raz-de-marée pour s'y infiltrer depuis.

N'oubliez pas que vous pouvez nous envoyer vos nouvelles pour la rubrique communautaire de la semaine prochaine. Vous pourrez y découvrir un nouveau concours. Bon jeu et bon week-end à tous !

source : daoc.goa.com/fr/
 
Aucun commentaire sur la news
Desolez, Cette zone est Reservez aux membres

Enregistrez vous
Login
Login :
Pass :
Enregistré
S'enregistrer
Perdu votre Pass ?

Les Jeux de la Guilde















V3 - © 2003/2017 www.bkdaoc.com - Tous droits réservés
Designed by Nydaunvan - Webmaster : Nydaunvan
4threads_connected