Le regard du Chevalier Noir, ainsi que sa voix, résonnaient dans l'âme et le coeur du jeune homme..
Lui infligeant une peur incomparable, comme si à travers les yeux du Guerrier il avait pu voir toutes les batailles qu'il avait mené. (Lyuno)
Menu
    
  News
  Archives
  Mentions Légales
    
  Configurateur RA
  Rangs de Royaume
  News Daoc
    
  News Wow

Screens
Celestius
(1)   (2)

dernier up :
Double account ? naaaan !
(8)   (1)



La Gazette de Camelot - Par nydaunvan - 23/05/2009 @ 09:52

Au sommaire cette semaine : des news de la version 1.95 qui avance doucement mais sûrement, une nouvelle pin-up qui vous surprendra, et un point background qui réveillera peut-être les instincts de certains kobolds.
Dark Age of Camelot

Les tests de la version 1.95
Les tests de la version française ont débuté comme cela vous avait été dit lors du dernier point. La première version localisée en test nous permet de repérer des bugs spécifiques aux clients traduits (indépendamment des correctifs linguistiques) et nous en avons identifiés quelques-uns. Nous attendons maintenant leurs correctifs pour pouvoir poursuivre et tester ensuite les autres langues. Il restera plus d'un mois de travail après réception de ces correctifs, et si nous espérions pouvoir vous annoncer la fin du mois de juin pour la mise en place de cette nouvelle version, nous penchons maintenant pour le début du mois de juillet. Il faut maintenant souhaiter que rien ne retarde encore la sortie de la version 1.95 tant attendue, et nous ne pouvons que vous remercier pour votre patience.

Troisième candidate du mois de mai
C'est une figure bien connue de Camelot qui se présente aujourd'hui. Ce n'est plus de son âge diront certains, mais nous ne pouvons que l'encourager. Si le rêve de la Mère Michelle est de devenir une pin-up du calendrier Dark Age of Camelot, qu'elle le réalise tant qu'il en est encore temps !



Note : ce PNJ qui a été ajouté par GOA voici fort longtemps n'est pas présent sur les serveurs Camlann, Deira, Cumbria, Glastonbury et Salisbury.

Point background Midgard : les kobolds fanatiques

Les plus jeunes aventuriers de Midgard ont bien du mal à comprendre les mœurs koboldes, et certains se méfient terriblement des peaux bleues. Pas uniquement pour leur tendance au chapardage, leur maîtrise de l'art de ne pas répondre aux questions ou leur sens de l'entourloupe, mais aussi pour le mépris et l'agressivité qu'affichent certains d'entre eux qui se réclament de la mystérieuse matriarche Samedi. Si vous n'êtes pas kobold, ou à la rigueur l'un de ces frostalfs qu'ils considèrent comme leurs cousins, impossible de converser avec eux ; ils font moins cas d'un homme que d'un vieux bouc. Et si vous êtes un kobold ou un frostalf et que vous vous affichez de trop près avec d'autres races, ils risquent fort de vous considérer comme un traître.

Sont-ils ensorcelés, enragés ou déments ? Rien de tout cela (enfin, peut-être déments quand même). Il faut remonter aux origines de l'Alliance de Midgard, et à la dissolution des tribus koboldes dirigées par les matriarches. L'une d'entre elles, Samedi, ne put se résoudre à l'abandon des règles séculaires qui régissaient le monde pour se compromettre avec les races considérées comme inférieures. Son discours séduisit de nombreux kobolds de tous sexes et de tous âges, convaincus que l'alliance conduirait à la décadence, comme le prouvent tous ces jeunes kobolds qui ont oublié la langue de leurs ancêtres. Ce groupe de fanatiques profita d'une période trouble pour tenter de provoquer la chute du royaume, mais leurs plans furent déjoués. Samedi prit la fuite et personne n'a encore été capable de la localiser. Ses partisans s'infiltrent parfois la nuit dans les villages pour éliminer un ennemi, et le seul repaire qu'on leur connaît est situé près des portes d'Odin.



Dans l'ombre, Samedi continue à tisser ses fils. Selon elle, les Pierres des Ames étaient réservées à l'usage exclusif des kobolds, et des traîtres à la cause ont accepté de les rendre accessibles aux inférieurs. Aussi les « vrais kobolds » ont-ils voulu les punir en lançant une malédiction sur les pierres. Ils en ont fait une épreuve confiée à ceux qui veulent rejoindre leur cause, à condition qu'ils n'aient jamais contrarié leurs intérêts.
Les kobolds ou les frostalfs sensibles à leur vision des choses et qui se seraient attiré de manière fortuite leur animosité resteront sur leur liste noire jusqu'à ce que les assassins de Samedi leur aient réglé leur compte…

Si les fidèles de Samedi s'en prennent de nouveau aux Pierres des Ames, les autres devront s'en remettre au vieux gothi Gjaloin Sagemot. Lui qui connaît bien les traditions anciennes et l'histoire du royaume pourra éventuellement mettre sur la piste ceux qui arriveront à le supporter.

Note : ce contenu GOA qui fait référence à de lointains événements n'est pas accessible sur les serveurs Camlann, Deira, Cumbria, Glastonbury et Salisbury.

Soyez prudents avant d'approcher les kobolds fanatiques de trop près, mais tout bon midgardien qui se respecte doit forcément les croiser un jour ou l'autre… Que les dieux guident vos pas et vous protègent dans ce monde sans pitié !

source : daoc.goa.com/fr/
 
Aucun commentaire sur la news
Desolez, Cette zone est Reservez aux membres

Enregistrez vous
Login
Login :
Pass :
Enregistré
S'enregistrer
Perdu votre Pass ?

Les Jeux de la Guilde















V3 - © 2003/2017 www.bkdaoc.com - Tous droits réservés
Designed by Nydaunvan - Webmaster : Nydaunvan
4threads_connected